Skip to main content

Paul Ryan ne se présentera pas à la présidentielle

Kenneth R. Weinstein

Après quelques semaines d’indécision, Paul Ryan, le Représentant du Wisconsin et Président du Comité de la chambre pour le budget, a finalement décidé de ne pas se lancer dans la campagne présidentielle.

Elu pour la première fois à la Chambre en 1999, à l‘âge de 28 ans, Paul Ryan est aujourd’hui l’un des hommes forts du Parti républicain. Désigné en janvier dernier pour répondre, au nom du GOP, au discours sur l‘état de l’Union du Président Obama, il a été plus récemment l’auteur du projet Path to Prosperity, voté par la chambre des représentants au Printemps. Envisageant de nombreuses réformes structurelles, il remettait en cause le plan de santé de Barack Obama, afin notamment d’assurer la viabilité à long terme de Medicare (l’assurance santé pour les plus de 65 ans), de Medicaid (l’assurance maladie aux familles à faible revenu) et des droits sociaux. Ce plan, bien pensé et souhaitable, fut néanmoins refusé par le Sénat, à majorité démocrate.

Ryan s‘était entretenu ces derniers jours avec de nombreuses personnalités du Parti républicain, notamment Karl Rove, le stratège à l’origine des victoires électorales de George W. Bush. Il comptait de nombreux soutiens, parmi lesquels Chris Christie, Gouverneur du New Jersey, Scott Walker, Gouverneur du Wisconsin, Jeb Bush, ancien gouverneur de Floride, et Mitch Daniels, gouverneur de l’Indiana et ancien Président du Hudson Institute. Ce dernier avait d’ailleurs déclaré [Ryan] a toutes les qualités que notre parti doit mettre en valeur lors de ces élections. Il peut expliquer – et veut expliquer – dans un Anglais simple, pourquoi les politiques qui sont menées aujourd’hui sont un désastre pour la classe moyenne, et il a l’habileté nécessaire pour aller se confronter aux personnes qui disent des contre-vérités sur les propositions qu’il a formulées .

La veille de la candidature de Rick Perry, Ryan s‘était inquiété des politiques économiques et fiscales envisagées à moyen et long terme par les candidats à la primaire républicaine, les jugeant insuffisantes ou maladroites face à la tâche à accomplir, laissant ainsi planer le suspense autour de sa candidature.

A n’en pas douter, un duel entre Barack Obama et Ryan, tous deux quarantenaires et d’un dynamisme enthousiasmant, aurait en effet pu donner lieu à une confrontation politique pour le moins captivante. Mais il a finalement mis un terme aux spéculations.

A vrai dire, Ryan s’est peu préoccupé de politique étrangère. S’il a travaillé comme plume et analyste au sein d’Empower America1, un think tank qui comptait parmi ses fondateurs la diplomate Jeane Kirkpatrick – la représentante permanente des Etats-Unis auprès des Nations-Unies sous Reagan, – il s’occupait avant tout d’analyse économique. Alors que la bataille pour l’investiture républicaine est déjà bien lancée entre Rick Perry, Mitt Romney et Michelle Bachmann, il aurait fallu à Ryan davantage que des arguments budgétaires pour l’emporter.

Son jeune âge lui laisse encore le temps de mûrir. D’après le Standard, Rick Perry et Paul Ryan devraient se rencontrer à Washington dans les prochains jours. Le Gouverneur du Texas, a qualifié la sécurité sociale de pyramide de Ponzi . C’est, selon Stephen F. Hayes, typiquement le langage que Ryan utilise habituellement . Sans doute sera-t-il en mesure de jouer un rôle primordial dans un débat qui s’annonce d’ors et déjà rude.

Related Articles

Seth Cropsey: Obama 'Unique' in Wanting to Curb US Global Role

Seth Cropsey

While the net effect of President Barack Obama's hands-off foreign policy won't be known for years, what's clear right now is that his attitude toward...

Watch Now

Opinion: The Great War’s Strategic Lessons

Arthur Herman

Hudson Institute Senior Fellow Arthur Herman on how “leading from behind” could trigger another global conflict. ...

Watch Now

The Nullifier-in-Chief

John Fonte

‘Government by consent of the governed” is under attack. The crisis on our southern border tells us that American immigration policy is not decide...

Continue Reading