Skip to main content

Quel républicain face à Obama?

Kenneth R. Weinstein

La situation politique évolue rapidement, à une année de l‘élection présidentielle. En dépit de certaines affirmations, le Président Obama pourrait bien être défait. Si l‘élection avait lieu aujourd’hui, il ne serait pas en mesure de remporter certains états qui lui avaient permis d’entrer à la maison Blanche en 2008  la Floride, l’Indiana, le Nouveau Mexique, la Caroline du Nord et la Virginie notamment. Évidemment, l’absence de véritable reprise économique le taux de chômage ne descend pas en dessous des 9%  est pour lui la première menace.

En définitive, Barack Obama ne peut désormais plus vendre l’espoir sur lequel avait reposé son élection.

A partir de là, le camp républicain doit, de son côté, prendre davantage forme. Le candidat que j’aurais voulu voir se présenter, Mitch Daniels, qui aurait à la fois proposé un message fort et un besoin de contrôler les dépenses gouvernementales, a fait le choix de ne pas se lancer. Mitt Romney, quant à lui, a rallié de nombreux membres du GOP mais doit encore dynamiser la ferveur populaire. L’ancien gouverneur de l’Utah John Huntsman, qui a des qualités en matière de politique étrangère et commerciale, doit faire davantage afin de séduire la base conservatrice du parti républicain.

De son côté, Tim Pawlenty, gouverneur du Minnesota de 2003 à 2011, a gagné les faveurs de nombreux conservateurs et a su en surprendre certains par sa franchise. Ainsi 

Related Articles

Sasse Stumps in Iowa, Says Conservatism Doesn't Mean One-Man Rule

Jeffrey H. Anderson

Ben Sasse campaigned for Ted Cruz in neighboring Iowa on Tuesday and followed that up by campaigning on Wednesday for Marco Rubio and Carly Fiorina....

Continue Reading

One Trump Policy Would Add More Debt than Seven Years of Obama

Jeffrey H. Anderson

The last thing America needs is another profligate president....

Continue Reading