Skip to main content
Les océans au cœur de l'équation stratégique mondiale
Le porte-avions Charles de Gaulle croisant avec le USS Enterprise en mer Méditerranée, en 2001. (U.S. Navy photo by Photographer's Mate Airman Doug Pearlman/Wikimedia Commons)

Les océans au cœur de l'équation stratégique mondiale

Seth Cropsey

Au mois de février 2015, le porte-avions Charles de Gaulle était déployé au Moyen-Orient pour mener des frappes contre Daesh. Cet « élégant » transporteur de la Marine nationale, lourd de 42 000 tonnes, est le seul navire de sa catégorie à être propulsé par l’énergie nucléaire, à l’exception de ceux de la marine américaine.

Le déploiement du Charles de Gaulle sur de nombreux points chauds du globe montre que les grandes démocraties commerciales ont bien compris que de l’ouverture et du libre accès aux océans dépendaient leur sécurité et celle du commerce. Le tonnage maritime n’a jamais été aussi important et les prévisions sont toutes à la hausse.

Pour autant, il serait faux de considérer que l’augmentation du tonnage transporté est la seule raison de l’importance croissante du sujet maritime pour l’occident. Dans un contexte de forte concurrence internationale, à la fois commerciale et stratégique, l’espace maritime demeure, comme par le passé, un élément clé de sécurité, offensivement et défensivement. Sans le contrôle de…

Read more at France Forum.

View PDF here.

Related Articles

GBSD: The Case for Modernization So Obvious Even Two Think Tankers Get It

Tim Morrison & Sarah Mineiro

This past Monday, Admiral Charles Richard, Commander of the United States Strategic Command, pushed back on the small but vocal disarmament advocacy c...

Continue Reading

Economic and Diplomatic Power Is Not a Substitute for Military Strength

Seth Cropsey & Harry Halem

The current chaos in Washington DC has given U.S. political discourse a distinct focus, a focus that will remain until 20 January, when Mr. Biden is i...

Continue Reading

Biden Should Expand Contact Between US and Taiwanese Officials

Seth Cropsey

The turbulence of last week buried an extremely consequential policy decision in the news cycle’s churn. On Jan. 9, Secretary of State ...

Continue Reading